L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE AU CŒURS DU DÉBAT CONTEMPORAIN

Festival CONSOM'ACTEURS

Au Burkina Faso, tout comme dans les autres pays d’Afrique de l’Ouest, la crise alimentaire mondiale qui a éclaté en 2007 a ébranlé les capacités des populations à répondre convenablement à leurs besoins alimentaires et nutritionnelles.

Mais cette crise a également permis, à travers les réponses entreprises par de nombreux acteurs, de mettre en exergue les capacités des agriculteurs burkinabè à jouer pleinement leur rôle dans la fourniture de denrées alimentaires en qualité et en quantité suffisante. On pourrait prendre l’exemple du secteur rizicole.

Jusqu’en 2007, la production nationale en riz au Burkina Faso était moins de 100.000 tonnes). Aujourd’hui, la production nationale de riz est portée à environ 300.000 tonnes et ne représente que 47% des besoins de consommation de la population. Ce qui montre le gap à combler par les producteurs locaux dans ce secteur. Ce gap est en soi une belle opportunité de marché à conquérir pour nos producteurs

Plus acteurs que consommateurs

Dans un contexte marqué une faible compétitivité des produits locaux due à une ouverture tous azimuts du marché national avec l’entrée de produits alimentaires importés, l’évolution de la production alimentaire nationale implique fortement l’engagement des consommateurs par une prise de conscience indispensable et l’adoption de modes de consommation favorables à la production locale.

Comment se nourrir de façon saine et convenable ? Une préoccupation majeure et quotidienne pour tout citoyen et qui appelle à une revalorisation de l’alimentation. Ce qui renvoie à des modes de production et d’approvisionnement des denrées alimentaires plus respectueux de l’environnement.

L’intérêt croissant dont fait montre les citoyens témoigne d’une volonté de parvenir à une alimentation de qualité et en quantité à travers la promotion du lien entre le producteur et le consommateur. Toute chose qui permettra aux producteurs locaux de vivre dignement de leur métier.

C’est dans ce contexte que l’Association Burkinabè des Journalistes et Communicateurs Agricoles (ABJCA) lance « CONSOM’ACTEURS, le festival de films sur l’alimentation et l’agriculture ».

Que le consommateur reprenne le pouvoir !

En visant à mettre en lumière les enjeux et problématiques alimentaires et agricoles nationaux et globaux, le festival « CONSOM’ACTEURS » se veut être une invite aux consommateurs à reprendre le pouvoir en devenant plus « acteurs » que « consommateurs ».

A travers des projections suivies de débats autour de films documentaires minutieusement choisis, ce festival va contribuer à faire du couple alimentation-agriculture un véritable sujet de société qu’il est important de mettre au cœur des préoccupations des consommateurs.

Le Festival de Films CONSOM’ACTEURS est une opportunité de mettre sur la table les enjeux alimentaires et agricoles accessibles, à tous et de stimuler la réflexion pour que chaque citoyen puisse se construire sa propre opinion de façon éclairée.

Un évènement ABJCA

Le FESTIVAL DE FILMS « CONSOM’ACTEURS » est un évènement promu par l’Association Burkinabè des Journalistes et Communicateurs Agricoles ABJCA), dont l’une des principales missions est de contribuer à une connaissance approfondie des situations et des enjeux fondamentaux de l’alimentation et de l’agriculture.

La première édition du festival e FESTIVAL DE FILMS CONSOM’ACTEURS se veut être un évènement annuel. Le festival se tiendra du 1er au 3 mai 2015. Pour sa première édition, le FESTIVAL DE FILMS CONSOM’ACTEURS se tiendra à Ouagadougou.

Pourquoi ce festival ?

Le FESTIVAL DE FILMS CONSOM’ACTEURS vise les objectifs suivants :

  • mettre en lumière les enjeux et problématiques alimentaires, nutritionnels et agricoles nationaux et globaux ;
  • susciter des échanges et le débat autour de ces enjeux et problématiques ;
  • faciliter leur compréhension par tous ;
  • permettre à chaque citoyen de construire sa propre opinion de façon éclairée ;
  • stimuler la réflexion et l’intérêt pour l’agriculture et les meilleurs modes de production pour l’homme et l’environnement, en refaisant le lien entre l’alimentation et l’agriculture ;
  • contribuer à une meilleure valorisation du métier d’agriculteurs ;
  • faciliter la mise en relation entre les acteurs du monde de l’agriculture.

Quels contenus ?

Le festival s’articule autour de PROJECTIONS de films, de DÉBATS, de PANELS, de partage d’expériences et de DÉGUSTATIONS de mets locaux.

PROJECTIONS : les films seront sélectionnés par un comité restreint parmi une liste de films identifiés en tenant compte des grandes problématiques du moment et aussi des possibilités de disposer des droits de diffusion. Pour cette première édition, quatre à six films seront sélectionnés traitant des enjeux alimentaires et agricoles locaux et globaux. La liste définitive des films sélectionnés sera disponible en fin janvier 2015.

DEBATS : chaque projection est suivie d’un débat ouvert avec la présence de personnalités choisies suivant leur profil. Le public occupera une place centrale dans la conduite du débat.

Ces thématiques pourront être reformulées, réorientées ou changées selon les évolutions de la réflexion.

DEGUSTATIONS : avant et après les projections, les boissons et mets faits à base de produits agricoles locaux seront servis aux participants.

Pour quel public ?

Espace d’information, d’échange, de rencontre entre consommateurs et acteurs des chaînes de valeurs agricoles, de dialogue et confrontation d’idées, le Festival de Films CONSOM’ACTEURS s’adresse principalement à deux types de publics. D’une part les projections de films et les débats qui s’en suivent s’adressent au GRAND PUBLIC, des citoyens de toutes les couches socio-professionnelles qui consomment tous les jours des produits alimentaires. L’objectif étant de favoriser à leur niveau une meilleure prise de conscience au rôle qu’ils peuvent jouer dans l’émergence d’une agriculture durable et qui profitent au plus grand nombre de familles d’agriculteurs.

D’autre part, les panels thématiques s’adressent principalement à un public déjà impliqué dans les questions agricoles et alimentaires (organisations paysannes, acteurs des chaines de valeur agricoles, décideurs, services techniques, associations et ONG d’appui au monde agricole, étudiants et chercheurs, etc.). L’objectif à ce niveau est de favoriser des échanges et une réflexion approfondie sur des enjeux majeurs du secteur agricole et alimentaire au niveau national et sous régional. 

——

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR LES 4 FILMS À L’AFFICHE DU FESTIVAL CONSOM’ACTEURS 2015

——

CONTACTS

Association Burkinabè des Journalistes et Communicateurs Agricoles

01 BP 2853 Ouagadougou – Burkina Faso

Tel: +226 76025303 / +226 74499896 

Email: abjca.contact@gmail.com

Advertisements

2 thoughts on “L’ALIMENTATION ET L’AGRICULTURE AU CŒURS DU DÉBAT CONTEMPORAIN

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s