Comment (re)valoriser le métier d’agriculteur au Burkina Faso ?

“Paysans d’ici et d’ailleurs, blues sans frontière”

Ce film de 26 minutes met en parallèle les situations vécues et racontées par des agriculteurs du Burkina Faso et du Luxembourg. A Boborola et à Toécé, deux villages situés respectivement dans l’ouest bien arrosé et dans le centre nord aride du Burkina Faso, deux groupes de paysans découvrent pour de vrai les réalités de l’agriculture luxembourgeoise et européenne, à travers le film « De Bauer blues », de Julie Schroell. Abandon du métier, solitude, chute continue des prix des produits agricoles depuis les années 1970, maladies animales… la situation des agriculteurs luxembourgeois n’est finalement pas aussi rose que le pensaient les paysans burkinabé. Finalement, être agriculteur, ici et là-bas, c’est vivre les mêmes peines et le même attachement à la terre

FICHE TECHNIQUE

  • Réalisateur: Souleymane Ouattara & Inoussa Maïga
  • Année: 2012
  • Pays: Burkina Faso
  • Type: Documentaire
  • Durée: 26 minutes

PROJECTION: OÙ ET QUAND?

  • Lieu: Siège de l’Autorité du Liptako Gourma (Ouagadougou, Av. Kwamé Nkrumah)
  • Date: Samedi 2 Mai 2015
  • Heure: 18h30
  • Entrée: Gratuite

Le débat

Comment (re)valoriser le métier d’agriculteur au burkina faso afin d’y attirer et y maintenir les jeunes?

——

CLIQUEZ ICI POUR DÉCOUVRIR LES 4 FILMS À L’AFFICHE DU FESTIVAL CONSOM’ACTEURS 2015

 

 

Advertisements

2 thoughts on “Comment (re)valoriser le métier d’agriculteur au Burkina Faso ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s