L’ABJCA voit grand en 2016

IMG_5692

L’Association Burkinabè des Journalistes et Communicateurs Agricoles (ABJCA) a tenu le 9 janvier 2016 à Ouagadougou une assemblée générale, la troisième depuis sa création en 2013. Rencontre autour de laquelle la présidence de l’association a sonné la remobilisation des membres. Le bilan des actions menées en 2015 onta a été présentées et discutées, des propositions d’actions pour l’année en cours ont été faites.

Au titre du bilan, on retient que l’ABJCA a organisé avec satisfaction la première édition du festival de films sur l’alimentation et l’agriculture dénommée Consom’Acteurs. Il s’est déroulé du 1 au 3 mai 2015 à Ouagadougou. L’événement, premier du genre au Burkina Faso a tenu toutes ses promesses avec une grande participation de plusieurs structures associatives et de nombreux partenaires actifs dans le soutien au monde agricole.

Le festival aura été l’activité phare de l’ABJCA. Les membres se félicitent de ce que l’initiative a fortement contribué à donner de la visibilité à l’association, renforçant du même coup sa crédibilité auprès des partenaires techniques et financiers qui promettent d’apporter leur concours à la deuxième édition.

IMG_5708

Parlant de la 2e édition du festival Consom’Acteurs prévue en 2016, les membres de l’ABJCA comptent mettre les bouchées double pour réussir à tenir une manifestation plus grande et plus populaire avec une priorité accordée aux films burkinabè et à ceux réalisés dans la région ouest-africaine.

Les membres se sont accordés lors de l’assemblée générale à mettre l’accent sur la poursuite de la valorisation des produits agricoles locaux comme le riz, l’un des objectifs majeurs de l’ABJCA en 2016.  

Les efforts de l’association qui contribue depuis 3 ans à éclairer le grand public pour une meilleure connaissance des situations et des enjeux fondamentaux de l’alimentation et de l’agriculture ont concouru à l’acceptation, courant octobre 2015, de son adhésion à la Fédération Internationale des Journalistes Agricoles (FIJA).

IMG_5721

Une structure de laquelle le président Inoussa Maïga a exhorté ses camarades de l’ABJCA a profité au maximum. Selon lui,  la FIJA avec sa forte communauté de journalistes expérimentés peut apporter un renfort certain à la jeune association burkinabè en termes de visibilité, de collaboration et de formation.

Dans les prochaines semaines, l’ABJCA prévoit aussi se lancer dans la production d’articles de presse, de films documentaires et de débats thématiques mensuels sur les enjeux actuels liés à son domaine d’intervention. Aussi se prépare-t-elle à se lancer dans la mobilisation des ressources nécessaires pour supporter les charges y relatives.

Christian Koné

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s