Acte 3 du festival consom’acteurs : L’ABJCA tient le pari

C’est résolument parti pour les activités de la troisième édition du festival de films sur l’alimentation et l’agriculture ‘’ Consom’acteurs’’. Porté par l’ABJCA, l’Association burkinabè des journalistes et communicateurs agricoles, il se veut une occasion pour les participants de s’interroger sur les modes de production agricoles et l’alimentation.

Inoussa Maiga, président de l’ABJCA

« Un lieu de rencontre entre des citoyens qui discutent des questions qui concernent ce que nous avons dans nos assiettes, afin de faire des choix judicieux sur l’alimentation ». Voilà comment Inoussa Maiga a présenté le festival Consom’acteurs, à l’ouverture de la 3e édition. Le président de l’ABJCA est convaincu qu’il faut plus que jamais susciter le débat sur les pratiques de production. Il a rappelé l’affaire dite du riz en plastique qui serait commercialisé sur le marché burkinabé et dont la presse nationale a fait échos.

Le festival consom’acteurs, c’est trois éditions organisées sans discontinuer. En dépit des difficultés rencontrées cette année dans la mobilisation des ressources, l’ABJCA  a tient néanmoins le pari de respecter son rendez-vous annuel. À l’image des éditions antérieures, le public ne s’est pas fait prié pour assister à la projection du premier film de l’édition 2017.

Pour la première soirée de festival, les participants ont eu droit à la « soirée spéciale maraîchage ». « Pour le meilleur et pour l’ognon. » ; voilà le film qui a ouvert le bal des projections de films. Le Docu-fiction de 52 minutes du nigérien Elhadj Magori présente les difficultés que rencontrent les producteurs de c

La première soirée a connu un réel succès

e légume, du fait de l’instabilité des prix. Une problématique qui a visiblement intéressé le public, au regard de la qualité des débats, conduit sous la direction de quatre panélistes bien au fait de la question.

En plus des projection de films suivis de débats, la 3e édition invite le public à découvrir des stands d’exposition, mais aussi à déguster des mets locaux. Les deux dernières soirées seront consacrées au lait et au coton. L’acte 3 de consom’acteurs promet déjà d’être un rendez-vous réussi.

Nouroudine Lenoble LOUGUE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s